Namur nous étonnera toujours! (L’AVENIR)

Namur nous étonnera toujours!

Stockay – UR Namur : 1 – 2

Arbitre : Bertholet

Cartes jaunes: Brisy, Piette, Clerbois, G. Cagnina, El Badri, T. Cagnina, Kanga, N’Kodi.

Buts : Ndongala (0-2, 14e et 16e), Brisy (1-2 pen., 66e).

STOCKAY : Rico Garcia, Piette, Dejoie, Clerbois, Delmotte, Brisy (80e Duprez), Henke (57e Neerdael), Dehon, El Khadri (94e Brncic), Colson, Hansoulle.

NAMUR : Scianguetta, Kanga, G Cagnina (59e Lambert), El Badri, Pulcinelli (91e Galouzis), Thomas, Bajraktari, N’Kodi, Ndongala, Paquet (59e T. Cagnina), Bukran.

Non, vous ne rêvez pas. La victoire des Merles est même indiscutable et sans la brillante prestation du gardien Rico Garcia, le leader aurait encaissé plus que deux buts. Si Henke trouvait Scianguetta sur son chemin et ratait la 1re occasion du match dès la 1re, au quart d’heure, les Namurois (en rouge!), bien mieux engagés et solidaires, allaient, en deux minutes, marquer deux goals quasi identiques. Ndongala, sur son aile droite, recevait la balle qui surmontait la défense locale et s’en allait tranquillement fusiller Rico Garcia (0-2). Les Stockalis, amorphes, avaient beaucoup de mal à réagir. Ce sont encore les Merles qui héritaient des plus belles possibilités obligeant Rico Garcia à des interventions de classe.

En seconde période, les Namurois se repliaient davantage et contraient les velléités locales sans trop de difficultés. Les coups de coin se multipliaient pour Stockay mais n’apportaient guère de danger. Peu après l’heure de jeu, Dehon provoquait un penalty que Brisy transformait (1-2). Stockay pouvait encore espérer revenir au score mais il ne parvenait pas à élever son jeu. Namur se montrait encore le plus dangereux en contres rondement menés par un Ndongala des grands jours. En fin de rencontre, l’arbitre sifflait une main de Dejoie dans le rectangle. Rico Garcia, au prix d’un bel envol, repoussait le tir de El Badri.

 

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20171022_01074351/namur-nous-etonnera-toujours